Archives mensuelles: juin 2016

Inauguration de l’association TousMobile en présence de Madame Estelle Grellier, Secrétaire d’Etat aux collectivités territoriales

Ce vendredi 24 juin 2016 a eu lieu l'inauguration de l'action Twiity à la Maison de l’Emploi et de la Formation du Grand Beauvaisis / Cité des Métiers de Beauvais.

Cette journée a été également l'occasion de signer la convention de partenariat pour le développement de la mobilité sur les territoires de la politique de la ville, en présence de :

  • M. Philippe VAVASSEUR - Directeur Régional EDF
  • M. Alain BADAILLE - Directeur d’Ipsho organisme gestionnaire Cap Emploi de l’Oise
  • M. Dominique DEVILLERS - Président de la Maison de l’Emploi et de la Formation du Pays du Grand Beauvaisis
  • Mme Aurélie HENONIN - Directrice de la Mission Locale du Clermontois, du Liancourtois et de la vallée du Thérain
  • M. Charles LOCQUET - Conseiller Départemental de l’Oise
  • M. Lionel OLLIVIER - Président de la Communauté de communes de Clermont, Maire de Clermont
  • M. Franck PIA - Maire adjoint de la Ville de Beauvais
  • Mme Caroline CAYEUX - Présidente de la Communauté d’agglomération de Beauvais
  • M. Didier MARTIN - Préfet de l’Oise
  • Mme Estelle GRELIER - Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, chargée des collectivités territoriales

inauguration_1inauguration_2inauguration_4inauguration_3

Un engagement qui permettra à l’association “TousMobile” d’étendre et de promouvoir son action “Twiity” dans l’Oise afin de faciliter la réinsertion professionnelle grâce à une solution de mobilité inclusive.

 

Témoignage de deux bénéficiaires de la solution "Twiity" lors de l'inauguration de TousMobile dans les locaux de la Cité des Métiers du Beauvaisis le 25/06/2016

logo_courrier-picard

http://m.courrier-picard.fr/region/beauvais-en-route-vers-l-emploi-grace-a-la-voiture-ia186b0n804791

BEAUVAIS En route vers l’emploi grâce à la voiture électrique


 

DSC_0201

Twiity est le premier service de voitures 100 % électrique en faveur de l’emploi. L’association «TousMobile» les propose à un public en difficulté d’insertion professionnelle.

Il était une fois un jeune apprenti qui cherchait, pendant ses études, une entreprise capable de l’accueillir. Les entretiens se suivent et se ressemblent. Sans véhicule, pas d’emploi. Le jeune homme est prêt à quitter le centre de formation avant que ce même centre ne l’embauche, puis l’aide à passer son permis de conduire et à s’acheter sa voiture.

«  Ce jeune apprenti, c’est moi. Depuis, j’ai été agent de maîtrise, cadre, j’ai monté la start-up Oltys de développement d’application mobile, géré la sécurité de la COP21...  », décrit Farid Saada. Que de chemin parcouru par cet enfant de Beauvais. Dix ans plus tard, c’est en partant de son expérience personnelle qu’il se lance dans l’association TousMobile

Elle participe à l’insertion professionnelle de personnes sans emploi en les accompagnant pour lever les freins à leur mobilité. En 2013, une étude réalisée par le laboratoire de la Mobilité Inclusive précisait que 50 % des personnes en insertion avaient dû refuser une proposition d'emploi ou de formation à cause de difficultés de déplacement.

Une centaine de véhicules électriques sera mise à la disposition des candidats dans l’Oise. Pour l’instant, 25 véhicules ont été validés, 32 doivent arriver d’ici fin juillet. En complément, 302 bornes de recharge seront déployées sur 12 communes d’ici 2017.

Les bénéficiaires sont identifiés par la Maison pour la formation et l’emploi, Pôle Emploi, Cap Emploi ou la mission locale. Djedjiga Warzecka, 41 ans, fait partie des premières personnes à rouler en Renault Twizy. «  Pour vous, c’est rien mais pour moi, c’est beaucoup  ». Cette femme de ménage était prête à abandonner son emploi. «  J’ai une heure de trajet par jour pour me rendre sur mon lieu de travail, à des horaires décalés où les bus ne passent pas. Je ne voyais plus mes enfants...  »

Grâce au projet Twiity, cette Beauvaisienne roule jusqu’à 70 kilomètres par semaine. «  J’ai même pu accepter d’autres missions, je suis passée aux 35 heures.  » Avec son ouverture de portes digne des films de science-fiction et son petit gabarit, ce drôle d’engin ne passe pas inaperçue dans le voisinage. « Avec ma rallonge, je branche la voiture sur une prise une fois par semaine. Elle a une autonomie de trois heures. »

Lauréat du concours

Talent BGE Picardie

Le demandeur d'emploi est aidé, et non assisté, dans sa démarche. «  En plus de l'obligation de passer le permis pour certains, les bénéficiaires participent financièrement à la location, de 7 euros par jour à 225 euros le trimestre. En cas de difficultés financières des heures de bénévolat peuvent être mises en place  », explique Faird Saada.

L'association a bénéficié d'aides de la Région et du Département d'environ 300 000 euros. Les douze villes participantes au programme participent à hauteur de 1 500 euros par automobile et par an.

Cette initiative, soutenue par EDF, vient de remporter le concours Talent BGE Picardie, dans la catégorie « Economie sociale et solidaire ».

FANNY DOLLÉ